LES ANGES DE LA TOUR-MAUBOURG

mars 15, 2015 |  by  |  LES BONNES TABLES  |  No Comments

chez-les-angesartdevivrefek

Chez les Anges

54 boulevard de la Tour-Maubourg

75007 Paris

Genre : Cuisine française semi-gastronomique

Horaires : Ouvert du lundi au vendredi

Budget : 35-50€

 

Après divers voyages en Europe, me revoilà de retour à Paris ! En manque de « french food », sans plus attendre je me mets à la recherche d’une belle adresse, si possible à proximité de mon domicile. En moins de 10 minutes, me voici à la Tour-Maubourg, au restaurant Chez les Anges. Sur le web, c’est typiquement mon style de restaurant, une fois sur place, le coup de cœur se confirme ! Le lieu est chic, l’ambiance raffinée, le menu est à 35 euros et contient une entrée, un plat et un dessert.

Le service est de grande facture et la table est parfaitement dressée.

Pour l’entrée, mon choix se porte sur une crème de cèleri rave, dés de foie gras et échalotes. Un véritable velouté, doux au palais et tendre en bouche. Pour poursuivre sur le plat, ma prochaine assiette sera composée d’un poulet fermier poché puis grillé, aubergine marinée au vinaigre de vin vieux et miel. Visuellement la présentation du plat est digne d’un restaurant étoilé, il y a une véritable modernité dans le savoir-faire et de l’originalité dans la composition. Pour le choix du dessert, j’opte pour la raison et mon tour de taille, et commande la salade de fruits frais. Un vent de fraîcheur souffle dans l’assiette, et ce même vent a dû emporter une partie des fruits ! Les fruits sont bons, sont frais, mais l’assiette est un peu pauvre…à 9 euros ce dessert, on est en droit d’exiger plus.

Située entre les Invalides et l’Ecole militaire, le restaurant Chez les Anges est une excellente adresse à déjeuner comme à dîner. Un service voiturier est à disposition des clients véhiculés.

 

Ambiance : 5/5

Cuisine: 4/5

Décoration : 4/5

Service : 4/5

Qualité-Prix : 4/5

UN RESTAURANT ARGENTIN DANS AMSTERDAM

décembre 14, 2014 |  by  |  BARS ET PUBS  |  No Comments

vacaargentinaamsterdam

LA VACA ARGENTINA

Reguliersdwarsstraat 8

1017 BM Amsterdam

Genre: Spécialité argentine

Horaires: Ouvert tous les jours

Budget: 15-25€

 

C’est à vélo que je me rends chez « La Vaca Argentina », second restaurant conseillé par notre cher danseur Daniel (lire article précédent). Je connais le quartier, car je vais déjeuner en face d’où j’ai dîné la veille. Gilles étant un grand amateur de viande à besoin de sa dose et paraît satisfait à l’idée de se rassasier dans ce lieu…Comprendre par là que je n’avais pas d’autres choix!

Au menu beaucoup de viandes, mais c’est une salle vide qu’on trouve en pénétrant dans le restaurant. Une table se présente à nous, une femme au sourire « Colgate » nous tend la carte. Gilles part sur un steack de chorizo, et à déjeuner, j’aurai un hamburger et sa sauce salsa piquante. 

Au bout de vingt minutes, on nous amène nos plats, l’ambiance, elle, est toujours à plat! Le steack haché est beau, mais un hamburger à la sauce salsa, sans sauce salsa, on appelle ça deux bouts de pain et un bout de viande! Même constat pour mon hôte, la viande est bonne, tendre, de qualité…unique paradoxe ou pincement au coeur…le taux de fréquentation du restaurant. 

Pas de dessert cette fois-ci, c’est à l’extérieur de l’établissement, même par 5°C, que l’on compte se réchauffer. On reprend nos vélos, en route pour le centre-ville qui invite à un bel après-midi shopping.

Ambiance : 2/5

Cuisine: 4/5

 Décoration : 2/5

 Service : 3/5

 Qualité-Prix : 4/5 

A LA DECOUVERTE DE SATURNINO

novembre 27, 2014 |  by  |  LES BONNES TABLES  |  No Comments

saturnino fekandthecity

SATURNINO

Reguliersdwarsstraat 5h

1017 BJ Amsterdam-C

Genre: Cuisine italienne

Horaires: Ouvert tous les jours

Budget: 12-25€

 

Après avoir enchainé les verres au Soho Bar, lieu à l’ambiance très sympa d’un des quartiers gay de la ville, mon état me fait ressentir qu’avant de continuer à boire, il faut penser à manger! Je demande donc conseille au barman (et interrompt sa salsa sur du Ricky Martin et l’interroge où je peux trouver un lieu gai où dîner). Il me demande si j’aime l’italien, je lui réponds Si! 

Dans la même rue se situe le Saturnino, l’extérieur donne envie d’en savoir plus, et l’odeur me fait entrer. A table, on commande de l’eau, pétillante pour le fun! Gilles souhaite manger une pizza 4 fromages et je commande une pizza 4 saisons. 15 minutes plus tard, et après 4 passages aux toilettes, les pizzas sont à table. Un REGAL!!! La cuisson de la pâte est parfaite, le goût des herbes très prononcé, les légumes croustillants. Nos esprits retrouvés, c’est à la dernière part de pizza qu’on pense à déguster. Une belle adresse que je préconise tout particulièrement. 

Bouche essuyée, note réglée, pour boire laissé, c’est avec 1 kilo en plus que je vais pouvoir aller danser. Nombreux sont les restaurants italiens à Amsterdam dont les critiques sont positives à l’unanimité. Le Saturnino demeure dans le top 10 des nombreux classements des restaurants italiens que compte la ville d’Amsterdam.

Ambiance : 4/5

Cuisine: 5/5

 Décoration : 3/5

 Service : 4/5

 Qualité-Prix : 5/5 

LE RESTAURANT DU RIJKSMUSEUM

novembre 20, 2014 |  by  |  LES BONNES TABLES  |  No Comments

ruks restaurant amsterdam florian edouard kempf

RUKS

Museumstraat 1

1071 XX Amsterdam

Genre: cuisine semi-gastronomique 

Horaires: Ouvert tous les jours

Budget: 30-70€

 

C’est au restaurant du Ruks du Rijksmuseum, que je décide de débuter mon week-end gustatif hollandais, dans la ville d’Amsterdam plus précisément. Niché sous les arcades au sous-sol, ce lieu très « select » accueille  les artistes « bancables » de la ville. A l’entrée, on nous propose gentiment de nous débarrasser de nos effets. avant de nous conduire à notre table. Le lieu est mythique, et son personnel élégant. 

Une fois installé, nous avons droit à l’histoire du restaurant et celle de son fondateur, ce qui nous donne le concept du lieu. A la carte nous avons une dizaine de plats chauds, en moitié des plats froids et une belle carte des vins. Par manque d’appétit, dû au petit déjeuner copieux du matin, nous choisissons uniquement un plat, la langoustine croustillante. En qualité d’amuse-bouche, la maison vous offre un pain avec son beurre fait maison, ainsi qu’une création à base de radis et moutarde au curry.

Le plat est digne d’une oeuvre d’un chef étoilé, le goût, l’originalité, la recherche ainsi que la présentation font de cette assiette une composition qui devrait être exposée au musée d’à côté. Notre dessert se nomme chocolat, un arrangement de chocolat, noisettes, caramel au beurre salé, nougat…Chapeau Maestro! 

Ce déjeuner me permet de débuter au mieux ce séjour! A défaut d’un manque d’appétit à table, je gagne du temps pour découvrir cette ville sans fin.

Ambiance : 5/5

Cuisine: 4/5

 Décoration : 5/5

 Service : 5/5

 Qualité-Prix : 4/5 

UN BON BISTROT EN FACE

novembre 12, 2014 |  by  |  LES BONNES TABLES  |  No Comments

centralebdeffek

 

LE BISTROT D’EN FACE

24 rue du Docteur Finlay

75015 Paris

Genre: Bistrot/ cuisine du monde

Horaires: Ouvert tous les jours

Budget: 30-40€

 

C’est en face de l’appartement de mon ami Michel, que se situe le bistrot d’en face.Avec envie, que je lui suggère donc de dîner en face de chez lui. On est rue du Docteur Finlay, entre le quai de grenelle et la Tour Eiffel, ce grand ( en taille) restaurant dispose d’une carte étonnamment variée, avec des plats asiatiques, indiens, italiens, et de la cuisine française. 

Ce restaurant propose une formule à 28 euros comprenant, une entrée, un plat et un dessert. Michel ayant l’habitude de fréquenter le restaurant en face de chez lui, opte pour une nouvelle entrée, la salade du potager, et mon entrée sera faite de frites de crevettes. L’ami, râleur et écrivain à ses heures, se plaint d’avoir trop de salade dans sa salade…et dans un élan de mécontentement décida d’aller me piquer quelques frites de crevettes qui pour le coup sont moins light, mais bien plus appétissantes. 

Nous poursuivons en plat, avec une côte de bœuf pour sa part, et un suprême de poulet cajun avec purée pour moi. Passer de la Chine à l’Inde en deux coups de fourchette, il n’y a qu’au bistrot que l’on peut faire ça. Michel mange sans dire un mot…c’est très bon signe! 
Pour conclure en beauté avec le premier bouton du pantalon ouvert, je termine ce dîner par un moelleux au chocolat et caramel au beurre salé. Mon hôte en manque de sucre préfère les pêches au sirop, et termine son assiette par…ça se laisse manger! 

L’accueil est agréable, service efficace, une carte qui manque de logique, mais une cuisine de qualité pour les estomacs bien accrochés (un peu trop gras). 

Ambiance : 3/5

Cuisine: 4/5

 Décoration : 3/5

 Service : 4/5

 Qualité-Prix : 3/5 

ALCAZAR AVEC UN GRAND A

septembre 15, 2014 |  by  |  BARS ET PUBS, LES BONNES TABLES  |  No Comments

alcazarfekandthecity

 

ALCAZAR

62 rue Mazarine

75006 Paris

Genre : Bar/Restaurant cuisine semi-gastronomique

Horaires : Ouvert tous les jours

Budget : 40-60€

 

L’Alcazar,  avec un grand A et bien plus ! Situé dans la rue Mazarine, entre Odéon et Pont neuf, l’Alcazar est un lieu très branché et surtout très Parisien. Si vous rêvez de diner dans un lieu que l’on pourrait  apercevoir dans Sex and The City et autres Gossip Girls, ce restaurant est fait pour vous.

Adulés des milieux des arts et de la mode, ce lieu est une véritable source d’inspiration pour mélomane averti: Grâce à son DJ résident le bar s’allume et métamorphose le restaurant en « dance-floor », pour une ambiance des plus surprenantes.

Deux formules au choix, nous avons opté pour la mezzanine et son menu à 45 euros comprenant une entrée, un plat, un dessert, et une boisson. 

Je débute ce dîner avec  un œuf poché cocotte, cèpes et foie gras…mon sourire demeure présent, c’était un délice, osons…c’était la perfection ! Mon hôte a choisi le Ceviche de daurade avocat, mangue et pomme verte, et nous avions la même expression…que du bonheur !

Suite du met, Cabillaud coco, écrasé de pomme de terre, pamplemousse et pour moi ce sera l’épaule d’agneau avec son écrasé de pomme de terre au basilic. Dans cette assiette, le rêve se poursuit, l’assaisonnement est parfait, un manque de coco sur le cabillaud pour mon hôte, mais les assiettes sont vides.

Pour terminer, place au dessert, figues confites et millefeuille vanille, et voilà…nous restons bloqués au sommet ! Que dire, ce restaurant Alcazar est une excellente adresse, et, je peux l’avouer, mon lieu préféré…

Ambiance, décor, cuisine, un champagne bien frappé, coûteux pour en faire sa cantine en semaine, mais idéal pour un « rendez-vous plaisir » mensuel.

 

Ambiance : 5/5

Cuisine: 5/5

 Décoration : 5/5

 Service : 4/5

 Qualité-Prix : 5/5 

LE TRESOR DE LA RUE DU TRESOR

septembre 10, 2014 |  by  |  LES BONNES TABLES  |  No Comments

fekandthecityle-tresor-paris

 

LE TRESOR

5 rue du Trésor

75004 Paris

Genre : Cuisine variée

Horaires : Ouvert tous les jours

Budget : 20-35€

 

C’est la rentrée, septembre, fin de l’été, pour le moment, il est indien,  c’est mérité, en vain.

On prend le métro, changement à concorde, direction hôtel de ville pour se rendre au Trésor, restaurant qui est situé au cœur du quartier du Marais.

Son cadre est cosy, les fauteuils sont moelleux, la carte est complète et les suggestions du Chef sont nombreuses, plus délicieuses les unes que les autres : ravioles de cèpes à la crème de truffe, escargots de Bourgogne au beurre persillé, croustillant de saumon au saté, purée maison, sans oublier les incontournables desserts. Ce soir-là, j’avais envie de goûter leur fish and chips ! La présentation est parfaite, la friture est bonne et les frites excellentes.  Un très bon moment validé par mon hôte qui a succombé au tartare de bœuf maison.

En été comme en hiver, la terrasse est accessible, mais il est impossible de réserver une place dans celle-ci. Un temps d’attente d’environ 20 minutes est à compter pour un dîner en terrasse un soir au temps de l’été. 

  

Ambiance : 3/5

Cuisine: 4/5

 Décoration : 4/5

 Service : 3/5

 Qualité-Prix : 3/5 

UN LIEU PROSPERE

juillet 16, 2014 |  by  |  LES BONNES TABLES  |  No Comments

prosperfekandthecity

 

CHEZ PROSPER

7 avenue du Trône

75011 Paris

Genre : Brasserie

Horaires : Ouvert tous les jours

Budget : 13-25€

 

Le bistrot de nation le plus connu c’est « Chez Prosper ». Et en règle générale, quand c’est rempli c’est que c’est bon !  Et je ne vais pas démentir, c’est très bon et copieux.

L’ambiance du restaurant et son cadre sont un pur concentré de bistrot d’antan : son carrelage d’époque, les boiseries, miroirs et tableaux noirs pleins de propositions délicieuses…

La carte est généreuse et propose de nombreuses spécialités traditionnelles.

Mon hôte a testé la salade (gigantesque) du chef qui réunit en une assiette une abondance de produits.

Une délicieuse tartine fromage et lardons,  pomme de terre paillasson croquante et une copieuse salade composée de concombres, champignons, tomates et copeaux de parmesan…

Pour ma part j’opte pour une marmite de rognons à la sauce moutarde à l’ancienne avec du riz au chorizo. Le rognon est un produit particulier et difficile à cuisiner, mais là, c’est un sans faute ! La cuisson est excellente, et en bouche c’est un régal. J’aurai volontiers demandé un peu de rab…

Au dessert, le choix n’est pas simple…d’autant plus que je connais la plupart des desserts qui sont simplement à tomber comme le tiramisu au Nutella. Le cheesecake, l’ile flottante…

Je  me sens un côté aventurier et me décide donc pour une découverte, la tarte aux poires, un dessert bon, mais un peu rikiki qui me fait regretter le non-choix du fameux tiramisu au Nutella !  

L’idéal, est de dîner chez Prosper sans dessert et d’opter pour un goûter sucré en terrasse l’après-midi.

 

 Ambiance : 3/5

Cuisine: 4/5

 Décoration : 3/5

 Service : 4/5

 Qualité-Prix : 4/5 

JUSTE UN INSTANT

juin 16, 2014 |  by  |  LES BONNES TABLES  |  No Comments

l'instantfekandthecityartdevivre

 

L’INSTANT

4, rue du Port Vieux

64200 Biarritz

Genre : Semi-gastronomie

Horaires : Ouvert du mardi au dimanche

Budget : 15-45€

 

A Biarritz la rue du Port Vieux est semblable à la rue de la Roquette à Paris, des restaurants en bande ou comment faire le tour du monde en 50 mètres. Après plusieurs aller-retour dans cette même rue,  une seconde lecture de la carte, c’est dans le restaurant l’Instant qu’on décide de déjeuner.

Ma montre indique 14h et le service se termine dans le restaurant, donc on nous propose de déguster le plat du jour. Ce midi nous déjeunerons donc en plat un wok de thon et ses nouilles chinoises aux légumes de saison, pour le dessert, un fondant au chocolat avec sa glace au caramel et un coulis au caramel beurre salé, le tout pour 15,90 euros.

Pour débuter ce déjeuner, on nous propose une mise en bouche, un gaspacho  à la tomate gouteux et rafraichissant. Le plat nous est rapidement servi, l’assiette est belle et reflète le cadre et sa décoration de bon goût.

Première bouchée, on attaque le thon, qui pour ma part est bien trop cuit ! Le restaurant se dit gastronomique, le plat est bon mais très simple. On conclut ce déjeuner par le dessert, le fondant au chocolat est tout simplement exquis ! Nous quittons la table et sommes plutôt satisfait, avec la ferme intention de retourner  à l’Instant, et d’y goûter, cette fois un plat à la carte.

 

 Ambiance : 4/5

Cuisine: 3/5

 Décoration : 5/5

 Service : 3/5

 Qualité-Prix : 4/5 

PRES DES HALLES UN BISTROT

juin 16, 2014 |  by  |  LES BONNES TABLES  |  No Comments

le bistrot des halles fek fekandthecity

 

LE BISTROT DES HALLES

1 rue du  centre

64200 Biarritz

Genre : Cuisine traditionnelle

Horaires : Ouvert du mardi au dimanche soir

Budget : 25-45€

 

Après la plage, les Halles sont sans doute le lieu le plus fréquenté en été à Biarritz. Poissons frais, fruits de saison, légumes printaniers, du boucher au charcutier, c’est le plus beau et le plus populaire marché de la ville.

En face des Halles, un petit restaurant, le bistrot des Halles, la réservation a été faite pour 20h00, et, nous sommes à l’heure. La décoration est très simple, sans prétention, les tables en bois, les chaises de la même matière, pas de menu papier, mais une ardoise dans chaque coin qui présente les suggestions du chef.

On débute le dîner avec un américano et deux coupes de Champagne, en bouche, des tranches de jambon Serrano à partager. Le jambon est un peu décevant, mais notre bonne humeur reste intacte, donc nous décidons de poursuivre sur une côte de bœuf pour mes hôtes, et le plat du jour pour ma part, mon met sera donc composé de Saint-Jacques panées, accompagné d’éclats de pistache et riz aux petits légumes.

La côte de bœuf semble satisfaire le palet de mes hôtes, les frites sont légèrement sucrées, mon plat est bien préparé,  un peu léger, donc pour un dessert, je vais voter.

En dessert, Une tarte aux framboises, une mousse au chocolat et un fraisier ! Joliment présenté à la carte, on aurait pu croire à du « fait maison », mais non, un dessert pas convaincant, à peine sortie de son emballage du supermarché !

Une formule entrée, plat et dessert à 32 euros, une addition trop élevée, pour un bistrot dont on préfèrerait en faire sa cantine. 

 

 Ambiance : 3/5

Cuisine: 3/5

 Décoration : 3/5

 Service : 3/5

 Qualité-Prix : 2/5

Régie publicitaire Pubdirecte
Votre site en popunder ici